Monde Ludik

Retrouvez ici les actualités du monde du jeu en général ainsi que des critiques de jeux.

Monde Ludik /

Intrigo

Par le à 19h11 - 1 commentaire

Venise est en effervescence : un nouveau Doge va bientôt être élu !
A la tête d’une des grandes familles de la Sérénissime, vous faites tout votre possible pour passer les alliances nécessaires avec les corporations de la ville. Sous les arcades d’un palais qui sera bientôt le votre, tous les moyens sont bons pour mener à bout vos intrigues !

Présentation du Jeu :
Lauréat 2009 du concours de Boulogne, Intrigo s’appelait alors St Benoit et mettait en scène des moines s’affrontant pour prendre la place de l’abbé… La version éditée du jeu nous transporte désormais dans un Venise de bande-dessinée où les arcades du cloître ont fait place à celles du Palais des Doges.

Un changement de thème heureux puisque, comme son nouveau titre l’indique, ce jeu fait la part belle aux intrigues, conspirations et alliances de fortune. Et quel plus bel endroit que Venise pour mettre tout ceci en scène ?

A la tête d’une des familles influentes de la ville, les joueurs vont donc chercher à se faire élire à la tête de la Sérénissime. Pour ce faire, il leur faudra obtenir le support de différentes corporations (marchands, clergé etc.)
En terme de jeu cela se traduit par 5 jetons de couleurs différentes. Pour l’emporter, il faut être le premier à récupérer 1 jeton de chaque couleur ou 4 jetons de la même couleur.

Fonctionnement du Jeu :
Le jeu s’articule autour d’un paquet de cartes représentant les 4 familles des joueurs plus une 5ème famille qui fait office de joueur neutre. La famille de chaque joueur est composée de 3 cartes de valeur croissantes (2, 3 et 4), la famille neutre de 4 cartes (2, 3, 3 et 4)

C’est en plaçant judicieusement ces cartes sur l’aire de jeu, que les joueurs pourront récupérer les précieux jetons menant à la victoire.

Chaque tour se divise en 2 grandes phases : une phase de distribution des cartes puis une phase de placement des cartes.

1. Distribution des cartes :
Chaque joueur reçoit aléatoirement 4 cartes qui peuvent être les cartes de sa famille comme celles du joueur neutre voire de ses adversaires.

Les joueurs choisissent simultanément 1 carte qu’ils conservent puis donnent les 3 cartes restantes à leur voisin de droite.
Ensuite, chacun choisit une nouvelle carte parmi les cartes remises par son voisin de gauche. Et ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les cartes soient distribuées.

2. Placement des cartes :
A tour de rôle, chaque joueur place une carte de sa main sur l’aire de jeu. Celle-ci est composée de différentes cartes représentant les arcades du Palais des Doges et portant des pièces ou des jetons. Les cartes sont posées dans les espaces vides situés de part et d’autre des cartes arcades.

A la place de poser une carte de sa main, un joueur peut acheter les services d’un personnage muni d’un pouvoir spécial. Ainsi, le joueur pourra déplacer une carte précédemment placée ou éliminer un personnage adverse.

Une fois tous les espaces libres remplis, on procède à la distribution des jetons et des pièces.

Pour ce faire, on compare la valeur des cartes se trouvant de part et d’autre de chaque arcade. Le joueur possédant la carte la plus forte remporte le jeton ou la pièce se trouvant sur l’arcade.
En cas d’égalité, le jeton ou la pièce reste sur place pour le prochain tour. Idem si la récompense est remportée par le joueur neutre.

Ici le jeton revient au joueur Rose.

Dès qu’un joueur remporte 1 jeton de chaque couleur ou 4 jetons dans la même couleur, la partie se termine et ce joueur l’emporte.

Si à l’issue de la distribution, personne n’atteint ces conditions de victoire, un nouveau tour commence. On défausse définitivement les personnages spéciaux utilisés, on replace des jetons et des pièces puis on redistribue 4 cartes à chaque joueur.

Mon Avis :
Avec son format de boite et son petit prix, Intrigo pourrait faire penser à un simple petit jeu très fun. Il est assurément simple et fun mais pas seulement…

Tout d’abord, il est loin d’être petit par la place qu’il prend sur la table : prévoyez une grande table bien dégagée pour y jouer. Il est étonnant de voir tout le matériel que les éditeurs y ont mis.
Et un matériel globalement de qualité même si certains déploreront l’épaisseur des cartes soumises aux nombreuses manipulations. Pour ma part, je regrette simplement l’aspect des pièces auxquelles j’aurai préféré des jetons en plastique sculptés.

Visuellement, le jeu s’enrichit d’illustrations soignées parfois un peu chargées mais qui contribuent à décrire un univers vénitien un brin fantastique. Attention, les couleurs de certains personnages ont tendance à se mélanger sous certains éclairages ; il est alors difficile de distinguer les personnages bleus (tirant sur le violet) des personnages roses.

Le jeu quant à lui, s’articule autour de 2 phases extrêmement simples, l’une de sélection de cartes (ou draft) et l’autre de pose de ces cartes. Les règles sont ainsi rapidement assimilées et le jeu est du coup très accessible.

Ces 2 phases laissent par ailleurs une très grande place à l’interaction entre les joueurs. Comme son titre l’indique, Intrigo laisse vite place aux alliances et aux coups bas en faisant un joli jeu d’enfoiré.

C’est un aspect du jeu qui en rebutera certains mais qui pour moi fait partie des points forts d’Intrigo face à de nombreux jeux où chacun joue dans son coin. Ici les joueurs se parlent et s’influencent, l’interaction est ici très vite compétitive et un brin méchante…

Bien sûr, tout ceci fait d’Intrigo plus un jeu d’opportuniste qu’un jeu purement stratégique. Mais c’est tant mieux car en parfaite cohérence avec son thème.

Intrigo est donc un beau et bon jeu qui offre une grande profondeur tactique le tout à un prix défiant toute concurrence !
A acheter si vous aimez les jeux fourbes et ne craignez pas les retournements de situations…

1 commentaire pour “ Intrigo ”

  1. Flo

    Je ne me souviens pas d’autant de fourberie sur notre première partie au monde du jeu. 😀

    Oui, je suis un mauvais gagnant :p.

Laisser un commentaire

(requis)

(ne sera pas publié) (requis)