Monde Ludik

Retrouvez ici les actualités du monde du jeu en général ainsi que des critiques de jeux.

Monde Ludik /

Wendake

Par le à 13h11 - Laisser un commentaire

Wendake

J’ai profité d’un dimanche ludik pour retrouver mes compères et m’essayer à Wendake. Avec Cédric, Yannick et Christophe, nous nous y sommes donc mis. Dans Wendake, nous incarnons des tribus indiennes d’Amérique du Nord durant la guerre de 7 ans. Les amateurs d’A few acres of snow situeront sans problème la période historique qui a vu l’affrontement entre les français et les anglais.

Le plateau de jeu représente donc une carte sur laquelle figure son village et sur lequel se trouvent des pions squaw, des éclaireurs/chasseurs et des meeples guerriers. La carte présente donc des territoires et des lacs sur lesquelles on peut donc réaliser plusieurs actions de type pêche (poisson), récolte (haricots, courges, maïs…) et chasse (castor).

Wandake - Plateau de jeu

Nous avons également un petit plateau individuel qui est le coeur du jeu, un carré de 9 tuiles représentant diverses actions. Parmi elles, on peut trouver : le déplacement de nos personnages, la capture de castor, la transformation de peau en cuir, les récoltes, la mise à l’eau d’un bateau supplémentaire, l’action « masque », guerroyer afin d obtenir des majorités ou encore commercer avec les colons.

Avec ce carré, nous programmons 3 actions que nous effectuerons dans l’ordre de notre choix sachant que ces pions doivent se trouver sur une ligne, une colonne ou une diagonale. Le 4ème pion est destiné à se positionner sur une piste d’ordre du prochain tour. Une fois nos actions réalisées, elles sont retournées et de nouvelles tuiles apparaîtront…

Wendake - plateau individuel

L’activation des tuiles a un autre intérêt: celui de « scorer ». Wendake présente 4 pistes de scores: la cérémonie, les masques, le combat et le commerce. La partie s’arrête dès le 7ème tour de jeu et on prend comme score les deux plus faibles pistes qu’on additionne ensuite. C’est notre position sur ces pistes qui vont donc orienter notre choix de tuile qui se renouvelle à chaque tour, d’où la nécessité de la piste d’ordre du tour: 1er placé = plus de choix.

Sachez que d’autres éléments sont disponibles comme des tuiles permettant d’avoir des avantages sur nos actions, Wendake est riche de ce côté là. L’interactivité y est indirecte et la difficulté réside dans sa prise en main: programmer 3 tuiles paraît anodin, mais non ! Il y a beaucoup à faire d’où un ressenti de faible lisibilité à moyen terme mais cette sensation se réduit arrivé au 5ème tour.

Wendake est profond, riche et, comme d’habitude, on ne peut pas tout faire. C’est un excellent jeu avec un thème qui sort du lot. A 4 joueurs, il faut prévoir 2 heures, hors explications. A déconseiller donc aux joueurs atteint d’analysis paralysis qui se retrouveront bien embêtés sur ce type de jeu. Un jeu « brain », tout de même, mais les amateurs de Caylus ou Bruxelles s’y retrouveront. Cerise sur le gâteau, le matériel est de qualité !

Les commentaires sont fermés.